Analyse d’image

Thème imposé : DUO.                                 Auteur : Claude Souchal

 

Chaque adhérent propose plusieurs photos en analyse.

Avant toute chose, revenons sur la définition de duo, prise dans le dictionnaire :

C’est une composition musicale écrite pour 2 exécutants.

C’est un dialogue entre 2 personnes, propos échangés simultanément.

C’est l’ensemble de 2 êtres étroitement liés, un couple, pour le meilleur ou pour le pire.

En résumé, ça concerne plus particulièrement 2 êtres. Au sens large, je pense qu’il est également possible de concevoir un duo d’objet, d’animaux, etc…

Intrinsèquement, la notion d’osmose, de communion, de complicité, de ressemblance, est envisageable.

Pour qu’une analyse soit le plus complète possible, elle doit répondre au moins à 3 critères :

Ce que je vois, ce que je sais, ce que je ressens.

Nous avons décidé de vous présenter la photo Sandrine et Gérald

 

Cette photo couleur est prise en mode paysage, lors d’un spectacle. Le fond de scène de couleur noire est bien adapté à ce genre de manifestation. On voit un couple, soit en train de chanter, soit en train de dialoguer. Ils ont un micro en main et une main levée, l’homme parait plus sérieux et la femme a un beau sourire.

Ils sont tous les deux habillés en costumes noirs, sobres et élégants.

Ce qui est troublant, c’est l’effet miroir, des mains, doigts levés et micros, un à droite, l’autre à gauche .

 

L’auteur a donné un titre à sa photo, Sandrine et Gérald, ce qui me renseigne sur l’identité de ce duo. Il s’agit de Sandrine Alexis, l’imitatrice des Guignols de l’info  et Gerald Dahan,  également humoristeimitateuranimateur de radio et acteur français. Ils se sont produits dans la région lyonnaise.

Les photos étant interdites pendant le spectacle, l’auteur les a prises à la fin, et n’a pas hésité à multiplier ses prises de vues.

Tout le monde sait, qu’il n’est pas facile de prendre la photo d’un duo en scène, c’est d’ailleurs pour cette raison, que je l’avais choisie, car elle est vraiment réussie.

Je ressens une vraie complicité dans ce duo, et un vrai professionnalisme, les deux complices déroulent leur spectacle, tout est millimétré, tout fonctionne parfaitement, c’est le but du spectacle.

En fait, on ne voit qu’eux, et notre attention ne se porte que sur eux grâce au décor noir.

Le fin mot de l’histoire :

Un jour, j’ai surpris une conversation lors d’une exposition conjointe, entre notre club et une peintre renommée, elle était presque outrée de voir ses tableaux exposés avec nos photos et regrettait de ne pas l’avoir su avant. Pour elle, la photo c’est facile, il n’y a, qu’a appuyer, et c’est un peu ce que pense nombre de gens.

En fait, l’auteur m’a confié qu’il a fait un montage, pour que le duo soit reconstitué, à posteriori j’ai trouvé l’idée géniale, et j’étais bien incapable de le dire avant, tant la composition est réussie.

Comme quoi, la photographie fixe un moment, mais l’important, c’est le travail de composition de l’auteur, ce qu’il nous donne à voir, l’œuvre finie, un peu comme un peintre !!!!!

D’ailleurs, Robert Doisneau, avec le baiser de l’hôtel de ville, avait fait une mise en scène lui aussi.

 

 

Claude Brenas animateur OI Lyon

Total Page Visits: 57 - Today Page Visits: 1